fr French

Toutes les News Finesse+

Aéromodélisme et Biodiversité Chapitre1

Une étude le prouve désormais : Pas d’influence négative de l’aéromodélisme sur les oiseaux nicheurs Contexte : L’étude sur les oiseaux nicheurs commandée par la Fédération allemande d’aéromodélisme DMFV en 2021 est terminée et évaluée scientifiquement. L’étude montre un résultat clair : une atteinte significative ou même existentielle aux territoires des espèces locales d’oiseaux nicheurs par les terrains d’aéromodélisme n’a pas pu être démontrée. La DMFV avait commandé cette étude, car l’autorisation d’accès aux sites d’aéromodélisme est souvent refusée ou seulement accordée de manière limitée. En effet, l’aéromodélisme est pré-jugé comme facteur de perturbation pour les oiseaux nicheurs. L’étude dément ce préjugé. Il s’avère au contraire que les espèces d’oiseaux nicheurs typiquement présentes aux alentours des terrains d’aéromodélisme ne réagissent guère ou pas du tout à l’activité d’aéromodélisme. Pendant un an cinq terrains d’aéromodélisme répartis dans toute l’Allemagne

Lire la suite >

RES 5 : organisez votre concours RES idéal

Vous savez depuis le début de notre RES-aventure que nous n’avons pas d’affinités particulières pour ces évènements d’aéromodélisme que l’on nomme concours. Et qui plus est s’ils concernent le RES. Nous leur préférons largement la pratique libre quotidienne et les « rencontres » qui lient entre eux des copains réunis par la même passion.

Lire la suite >

Le vol dos

Voler sur le dos affute le ressenti. L’assiette du planeur est moins évidente à visualiser que sur le ventre et le pilote doit aussi créer de nouveaux automatismes. Le sens des manches de profondeur et de direction s’inverse :  il faut pousser sur le manche de profondeur pour cabrer (avec le pouce sous le manche), orienter la dérive vers l’extérieur du virage, l’usage des ailerons ne change pas.

Lire la suite >

Réglages des crocos

Les aérofreins crocodiles permettent de simultanément ralentir le planeur et augmenter  son taux de chute pour raccourcir la prise de terrain d’un atterrissage précis, mais

Lire la suite >

Le différentiel d’ailerons

Le réglage de différentiel est effectué en trois  manœuvres test dans une aérologie neutre et peu de vent, planeur correctement centré, trimé à la bonne vitesse et sans autre mixage impliquant la dérive ou la profondeur avec les ailerons. 

Lire la suite >

La spirale

La spirale est une suite de virages à 360° dont le rayon varie suivant les mouvemente horizontaux et verticaux de la masse d’air. Le but est de monter le plus vite possible, il faudra donc voler dans la partie la plus favorable du thermique et à vitesse de chute modérée. Dans le meilleur des cas la spirale est directement centrée dans le thermique, mais son noyau bouge et le planeur ne dessine jamais un cercle parfait tant il est rare de monter sans devoir la recentrer.

Lire la suite >

Le Huit Paresseux // pente

Le planeur dessine un huit (vu du ciel) en évoluant dans un bol + ou – évasé suivant un axe parallèle à la pente en enchaînant deux virages de plus de 180° face au vent . Il attaque et termine la figure au même niveau et la trajectoire toute en courbe se croise au centre de la figure et c’est seulement au fond du bol, croisement des trajectoires, que le planeur est à plat.

Lire la suite >