Andre R

2.2 Effets de la convection sur la brise de pente

2.2 Effets de la convection sur la brise de pente

« la respiration de la pente » L’activité thermique au voisinage de la pente influe sur l’écoulement de la brise qui change régulièrement de volume, force et direction au grès du cycle de déclenchement des bulles toutes les 10 à 30′ suivant la saison, l’heure, l’instabilité de l’air, l’ensoleillement… Cette aérologie détermine une vrai stratégie […]

2.1 Particularités du vol thermique de relief

2.1 Particularités du vol thermique de relief

Alors que je faisais mes premiers vols en planeur radiocommandé à vue sur une pente sauvage de moyenne montagne je fus surpris de voir un émetteur posé sur une souche ? Mon étonnement fut grand quand une demi-heure plus tard son pilote apparut transpirant dans le maquis un planeur sur l’épaule. Venant du vol libre […]

1.12 Vol thermique de plaine : choisir son planeur

1.12 Vol thermique de plaine : choisir son planeur

Sous le plafond des 150 mètres rien ne vaut un petit planeur de durée adapté au vol thermique.  J’ai plus de plaisir à cercler dans la pouponnière à bulles en me conformant à la réglementation, que plus haut dans la colonne thermique formée avec une grande plume. On doit se plier aux contraintes d’une loi […]

1.11 Vol thermique de plaine : le confort

1.11 Vol thermique de plaine : le confort

1.11.1 Chapeau, lunettes, gourde et protège-nez Le vol thermique de durée est exigeant pour la peau et les yeux ; le soleil brûle, surtout en montagne, sortez couvert : Un chapeau à longue visière. De bonnes lunettes à verres teintés anti-uv et volez essentiellement soleil dans le dos.  Le protège-nez n’est pas un gadget inspiré […]

1.10 Vol thermique de plaine : vol à vue

1.10 Vol thermique de plaine : vol à vue

Pendant son ascension  le planeur peut beaucoup dériver avec la bulle,il ne faut pas quitter des yeux un planeur de durée de 3,5 m à fuselage suppositoire. Jusqu’où ne pas aller trop loin ? En respectant un plafond de 150m et s’il ne tente pas le diable le pilote se met à l’abri de la perte […]

1.9 Vol thermique de plaine : transition entre deux thermiques

1.9 Vol thermique de plaine : transition entre deux thermiques

En cerclant dans la bulle le pilote observe tous les indices de déclenchement alentours. Lorsque que le planeur a fait le plein d’altitude il a déjà anticipé la prochaine ascendance à 200 m au-vent sous une buse. En l’absence de signe objectif il se dirigerait vers un autre tremplin.Il décide de rejoindre le rapace ; […]

1.8 Vol thermique de plaine : situations de vols vécues pour centrer la spirale

1.8 Vol thermique de plaine : situations de vols vécues pour centrer la spirale

L’interprétation des “situations de vol” que je propose est subjective ; cependant voler souvent dans des aérologies variées et avec un planeur qu’on connaît bien peut permettre de schématiser le ressenti. Préalable : la bulle est fugace, pour ne pas risquer de la perdre en la traversant et de ne plus la retrouver car l’appréciation […]

1.7 Vol thermique de plaine : centrer le thermique comme Helmut Reichmann

1.7 Vol thermique de plaine : centrer le thermique comme Helmut Reichmann

Toute règle de centrage présente l’inconvénient d’être un peu rigide à la lumière d’une situation changeante. Les recettes devraient donc être considérées comme techniques de base à affiner dans le monde réel en fonction de facteurs tels que la turbulence, la chaleur, la force du thermique… Ils serviront cependant comme base complémentaire pour la pratique : […]

1.6 Vol thermique de plaine : prendre l’ascenseur

1.6 Vol thermique de plaine : prendre l’ascenseur

S’il n’est pas piloté le planeur glisse toujours vers les descendances, le vol est de courte durée. Il doit trouver une zone d’air à taux de montée supérieur à son taux de chute et y séjourner pour augmenter le temps de vol et la distance parcourue. L’observation du vol des rapaces décrivant des “S”, tournant […]

1.5 Vol thermique de plaine : détecter la bulle comme Joe Wurts

1.5 Vol thermique de plaine : détecter la bulle comme Joe Wurts

La masse d’air n’est jamais immobile, le développement vertical des bulles crée des appels d’air de forces, de directions et de cycles différents ; même sans vent chaque bulle, bousculée par la convection voisine, dérive toujours un peu après avoir décollé.Comment le pilote peut-il savoir ou ça monte ?Cloué au sol, il doit développer un […]