Andre R

2.6 l’atterrissage tout terrain

2.6 l’atterrissage tout terrain

En montagne plus qu’en plaine un bel atero ne doit rien au hasard, le pilote doit s’adapter sur chaque sites de vol à des topographies et aérologies différentes. Les conditions d’atterrissage peuvent varier pendant une même séance de vol. Le pilote doit gérer : la brise qui change de force et de direction, la rafale, la […]

2.5 Prise de risque à proximité du relief

2.5 Prise de risque à proximité du relief

2.5.1 Turbulence et angle de montée  Les irrégularités du sol freinent localement l’écoulement de la brise, elle devient turbulente et l’effet venturi l’accélère la dérive au seuil de pente, la plage de portance dynamique est souvent étroite, le gradient dissymétrique défavorable conditionne le sens de virage.  (fig 1)  Ce pièges mobile se déplace en fonction de la force et […]

2.3 Vent et brise de pente

2.3 Vent et brise de pente

Le “pur” vol thermique de relief cest sans ou avec peu de vent. Cependant il ne faut pas considérer la brise thermique et vent séparément, ces deux processus se renforcent, s’affaiblissent ou s’annulent temporairement, et modifient le rendement de la pente. Le vent influence plus la brise des petites pentes de moyenne montagne que sur […]

2.2 Effets de la convection sur la brise de pente

2.2 Effets de la convection sur la brise de pente

« la respiration de la pente » L’activité thermique au voisinage de la pente influe sur l’écoulement de la brise qui change régulièrement de volume, force et direction au grès du cycle de déclenchement des bulles toutes les 10 à 30′ suivant la saison, l’heure, l’instabilité de l’air, l’ensoleillement… Cette aérologie détermine une vrai stratégie […]

2.1 Particularités du vol thermique de relief

2.1 Particularités du vol thermique de relief

Alors que je faisais mes premiers vols en planeur radiocommandé à vue sur une pente sauvage de moyenne montagne je fus surpris de voir un émetteur posé sur une souche ? Mon étonnement fut grand quand une demi-heure plus tard son pilote apparut transpirant dans le maquis un planeur sur l’épaule. Venant du vol libre […]

1.12 Vol thermique de plaine : choisir son planeur

1.12 Vol thermique de plaine : choisir son planeur

Sous le plafond des 150 mètres rien ne vaut un petit planeur de durée adapté au vol thermique.  J’ai plus de plaisir à cercler dans la pouponnière à bulles en me conformant à la réglementation, que plus haut dans la colonne thermique formée avec une grande plume. On doit se plier aux contraintes d’une loi […]

1.11 Vol thermique de plaine : le confort

1.11 Vol thermique de plaine : le confort

1.11.1 Chapeau, lunettes, gourde et protège-nez Le vol thermique de durée est exigeant pour la peau et les yeux ; le soleil brûle, surtout en montagne, sortez couvert : Un chapeau à longue visière. De bonnes lunettes à verres teintés anti-uv et volez essentiellement soleil dans le dos.  Le protège-nez n’est pas un gadget inspiré […]

1.10 Vol thermique de plaine : vol à vue

1.10 Vol thermique de plaine : vol à vue

Pendant son ascension  le planeur peut beaucoup dériver avec la bulle : jusqu’où ne pas aller trop loin ? Voler haut et loin en colonne thermique est fatiguant lorsque le seul intérêt est de “faire un temps”, il faut s’habituer à voler loin selon son acuité visuelle, son expérience et son ressenti. Cela demande une […]

1.9 Vol thermique de plaine : transition entre deux thermiques

1.9 Vol thermique de plaine : transition entre deux thermiques

En cerclant dans la bulle le pilote observe tous les indices de déclenchement alentours. Lorsque que le planeur a fait le plein d’altitude il a déjà anticipé la prochaine ascendance à 200 m au-vent sous une buse. En l’absence de signe objectif il se dirigerait vers un autre tremplin.Il décide de rejoindre le rapace ; […]