Andre R

La spirale

La spirale

La spirale est une suite de virages à 360° dont le rayon varie suivant les mouvemente horizontaux et verticaux de la masse d’air. Le but est de monter le plus vite possible, il faudra donc voler dans la partie la plus favorable du thermique et à vitesse de chute modérée. Dans le meilleur des cas la spirale est directement centrée dans le thermique, mais son noyau bouge et le planeur ne dessine jamais un cercle parfait tant il est rare de monter sans devoir la recentrer.

Le Huit Paresseux // pente

Le Huit Paresseux // pente

Le planeur dessine un huit (vu du ciel) en évoluant dans un bol + ou – évasé suivant un axe parallèle à la pente en enchaînant deux virages de plus de 180° face au vent . Il attaque et termine la figure au même niveau et la trajectoire toute en courbe se croise au centre de la figure et c’est seulement au fond du bol, croisement des trajectoires, que le planeur est à plat.

4 Le renversement // pente

4 Le renversement // pente

Description / Réalisation Une prise de vitesse est nécessaire pour emmagasiner l’énergie nécessaire à la figure.      (1) Pallier d’entrée de figure parallèles au seuil de pente ,      (2) Le pilote tire sèchement sur le manche de profondeur pour cabrer le planeur par un quart de boucle serrée. Ce n’est pas la […]

3 Le tonneau // pente

3 Le tonneau // pente

Le tonneau est une rotation de 360° autour de l’axe de roulis à un rythme régulier sans marquer de temps d’arrêt. Cette figure élémentaire réalisée en vol horizontal parallèle au seuil de pente est cadrée de façon symétrique par rapport au pilote, le planeur commence la figure d’un coté, passe devant lui pendant sa phase dos et finit la figure de l’autre côté.

2 La boucle // pente

2 La boucle // pente

Dans un enchaînement de voltige de pente la boucle parallèle à la pente est une figure élémentaire cadrée devant le pilote et vent de travers . Pour garder la trajectoire le pilote compense la dérive de la masse d’air en décalant proportionnellement la trajectoire côté vent et le cercle parfait observé du seuil a une forme hélicoïdale par rapport au bloc d’air qui dérive.

1 La vrille simple

1 La vrille simple

La vrille simple est une figure de voltige quand elle est insérée dans un enchaînement. C’est la trajectoire complexe d’un planeur qui descend en tournant sur lui-même. En langage populaire, le planeur descend “en feuille morte”. Techniquement c’est un décrochage dissymétrique entretenu : Le planeur descends en tournant sur lui-même (auto-rotation) suivant une assiette à piquer. Il subit également des […]

Voltige de pente (5/6)

Voltige de pente (5/6)

Le débutant motivé trouvera dans cet article une méthode pour s’initier à la voltige. La méthode ne se limite pas à un apprentissage, le pilote évolue à tout âge selon ses moyens, force est de constater que le vol devient plus ludique en améliorant les trajectoires. Il lui faudra d’abord acquérir et cultiver les bons réflexes puis respecter les bases d’une progression en quatre temps.

Voltige de pente (4/6)

Voltige de pente (4/6)

Sur les faible dénivelés et avec peu de vent le jeu du vol thermique de relief est agréablement complété par des séances de voltige qui se méritent dans une plage de portance mouvante. Le pilote joue avec le cycle thermique de la pente pour prendre de l’altitude puis voltige près du relief dans le volume virtuel de “la boite” pendant les moments de bonne Vz. Ce vol très ludique à hauteur du seuil de pente, souvent pimenté par des descentes au trou, est confortable pour les cervicales ! 

Voltige de pente (3/6)

Voltige de pente (3/6)

Le vol de pente permet au pilote de faire évoluer son planeur à proximité avec la possibilité de répéter inlassablement un programme. En inscrivant le planeur sur des trajectoires épurées dans un cadre grandiose le pilote centre devant lui des enchaînements calibrés de figures dessinées dans des proportions harmonieuses. Sa voltige devient alors une forme d’expression graphique sans avoir forcément recours à des figures extrêmes.