fr French

Andre R

Wifi

Wifi

Voltigeur symétrique compact de 1m75 taillé pour voler piloté “4 axes” sur le dos comme sur le ventre dans le volume d’une petites pente avec une portance généreuse. Ce planeur est très simple à réaliser avec un petit budget.

Réglage de l’empennage en V pour le vol de durée

Réglage de l’empennage en V pour le vol de durée

L’empennage en V a l’avantage d’être léger, solide et dégagé du sol. C’est appréciable pour poser un planeur de durée à distance au fond du trou ou dans les mottes d’herbe d’un pâturage.

Son réglage demande cependant plus de soins car ses volets sont plus efficaces braqués vers le haut que vers le bas. Ceci est dû à l’interaction aérodynamique entre les deux panneaux. 

Réglage d’un Voltigeur léger

Réglage d’un Voltigeur léger

La géométrie des planeurs adaptés à la voltige résulte d’une “sélection naturelle”. Qu’ils soient de conception personnelle ou du commerce ils se ressemblent tous mais chacun est un compromis différent selon type de vol recherché : balistique dans un grand volume, lent dans un petit volume ou polyvalent. Dans tous les cas les réglage personnalisés du centrage aux débattements de gouvernes améliorent le ressenti de pilotage. Ces quelque recettes de conception et réglage appliquées aux planeurs de voltige ont fait leurs preuves :

Le vol dos

Le vol dos

Voler sur le dos affute le ressenti. L’assiette du planeur est moins évidente à visualiser que sur le ventre et le pilote doit aussi créer de nouveaux automatismes. Le sens des manches de profondeur et de direction s’inverse :  il faut pousser sur le manche de profondeur pour cabrer (avec le pouce sous le manche), orienter la dérive vers l’extérieur du virage, l’usage des ailerons ne change pas.

Réglages des crocos

Réglages des crocos

Les aérofreins crocodiles permettent de simultanément ralentir le planeur et augmenter  son taux de chute pour raccourcir la prise de terrain d’un atterrissage précis, mais aussi : Ils accélèrent la descente sans survitesse quand l’orage menace et permettent de s’échapper d’une grosse ascendance en montagne. Facilitent un passage lent devant les yeux à la pente. […]

La spirale

La spirale

La spirale est une suite de virages à 360° dont le rayon varie suivant les mouvemente horizontaux et verticaux de la masse d’air. Le but est de monter le plus vite possible, il faudra donc voler dans la partie la plus favorable du thermique et à vitesse de chute modérée. Dans le meilleur des cas la spirale est directement centrée dans le thermique, mais son noyau bouge et le planeur ne dessine jamais un cercle parfait tant il est rare de monter sans devoir la recentrer.

Le Huit Paresseux // pente

Le Huit Paresseux // pente

Le planeur dessine un huit (vu du ciel) en évoluant dans un bol + ou – évasé suivant un axe parallèle à la pente en enchaînant deux virages de plus de 180° face au vent . Il attaque et termine la figure au même niveau et la trajectoire toute en courbe se croise au centre de la figure et c’est seulement au fond du bol, croisement des trajectoires, que le planeur est à plat.

4 Le renversement // pente

4 Le renversement // pente

Description / Réalisation Une prise de vitesse est nécessaire pour emmagasiner l’énergie nécessaire à la figure.      (1) Pallier d’entrée de figure parallèles au seuil de pente ,      (2) Le pilote tire sèchement sur le manche de profondeur pour cabrer le planeur par un quart de boucle serrée. Ce n’est pas la […]