Le mot du président

Didier Frutieaux
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Finesse + est une association jeune, née de la contestation de la loi drone et de la formidable injustice infligée cette occasion à l’aéromodélisme français.

Au fil des années Finesse + est devenue une voix qui compte. Nous incarnons à la fois la passion pour ce loisir fantastique qu’est l’aéromodélisme mais aussi une responsabilité, celle de porter une voix, la vôtre, celle des pratiquants de terrain.
Nous vous présentons aujourd’hui notre nouveau site. Nous l’avons voulu à l’image de notre loisir, moderne et esthétique, mais aussi pratique et fonctionnel.

Nous avons gardé les rubriques classiques, celles qui portent notre identité avec nos actions sur la réglementation, mais en avons surtout développé des nouvelles. Nous lançons à cette occasion les éditions Finesse Plus. Celles-ci permettent à des auteurs talentueux de partager leurs connaissances et leur expérience. Ouvertes à tous les contributeurs, ces pages ont vocation à rassembler, à partager et à transmettre aux nouvelles générations notre savoir-faire.

Ce mois-ci nous vous proposons de découvrir dans une suite d’articles, une discipline vraiment sympa, à la portée de tous et toutes, le planeur R-E-S. Pour les plus expérimentés d’entre nous, il s’agit d’un retour aux sources, à nos valeurs fondatrices de notre loisir. Pour les plus jeunes, c’est l’occasion de découvrir l’aéromodélisme avec ses différentes facettes, de manière ludique mais sérieuse. C’est ce genre d’initiative qui contribue à redynamiser notre loisir.

Autre nouveauté, durant ces dernières années RC Slopes a constitué le site de référence pour le partage des lieux de vols. Il aurait été dommage que l’œuvre de son auteur tombe dans l’oubli. Nous remettons en ligne à la disposition de la communauté RC Slopes, qui a vocation à s’enrichir et à s’actualiser grâce à vos contributions.

Enfin, un nouvel espace personnel permettra à chacun de s’identifier, et de gérer plus facilement ses adhésions en ligne.
Je remercie ici tous les bénévoles qui ont contribué de près ou de loin à ce résultat exceptionnel. Ce site c’est désormais le vôtre. A vous de vous l’approprier !

En dépit de l’actualité sanitaire particulièrement lourde en ce début de saison, je souhaite à toutes et tous de découvrir ou de redécouvrir les joies de l’atelier. A n’en pas douter, de cette période de confinement sortiront de nouvelles constructions propres à susciter notre étonnement et notre admiration. Nous aurons encore plus de plaisir à nous retrouver et à partager ensemble notre passion lorsque reviendra le temps des vols.

Didier Frutieaux

3 commentaires

  • Bonsoir Didier
    Je fais beaucoup de rencontres GPR , je voudrai savoir si la licence est obligatoire dans tout les clubs aéromodéliste qui pratique le planeur ? ; ou bien avec une assurance spécial qui nous assure , et si les présidents de club l’accepte , c’est vrai que notre fédé ne fait pas grand chose , les suisses sont plus intelligents que nous .
    Merci
    André

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles à lire

Voltige de pente (6/6)

Les conditions variables du cycle thermique de la pente demandent une adaptation permanente. Le voltigeur prends une décision à chaque figure en dessinant intuitivement ses trajectoires en fonction de la Vz. Son ressenti se construit dans toute les positions et selon toute les orientations.

RES Chapitre 5

La grande actualité du RES en 2021 est le passage devant la FAI afin que la discipline devienne catégorie internationale. Les grands initiateurs sont les Allemands, qui ont proposé leur règlement à l’approbation des instances internationales. Ce règlement est le résultat de plusieurs années de développement de la formule chez eux. Il semble qu’il y aura maintenant quelques saisons où chaque nation pourra proposer des modifications mais qui seront marginales. L’affaire est quasiment pliée.

Meilleurs vœux 2022

Le bureau Finesse + s’associe à moi même pour vous souhaiter ainsi qu’à vos proches une très bonne année 2022.

Le vol dos

Voler sur le dos affute le ressenti. L’assiette du planeur est moins évidente à visualiser que sur le ventre et le pilote doit aussi créer de nouveaux automatismes. Le sens des manches de profondeur et de direction s’inverse :  il faut pousser sur le manche de profondeur pour cabrer (avec le pouce sous le manche), orienter la dérive vers l’extérieur du virage, l’usage des ailerons ne change pas.