Meilleurs vœux 2018 !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

Voeux 2018

L’ensemble du bureau Finesse Plus vous adresse ses meilleurs vœux pour l’année 2018.

Celle-ci s’annonce cruciale pour l’avenir de l’aéromodélisme car elle devrait voir la mise en œuvre des décrets de la « loi Drone ».

Finesse Plus sera extrêmement vigilante pour que cela ne signifie pas la fin de la pratique libre de l’aéromodélisme dans notre pays.

Grâce au travail accompli en 2017, à nos convictions et à votre soutien, nous continuerons à être source de propositions et à porter la voix de l’aéromodélisme du terrain en 2018.

« On continue ! »

Plus de publications

Un commentaire

  • Bonne année à tous les adhérents de Finesse plus et plus particulièrement aux membres du bureau .
    sans votre engagement citoyen il ne sera plus possible de “voler à vue là ou ce n’est pas interdit”
    andré

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles à lire

Voltige de pente (5/6)

Le débutant motivé trouvera dans cet article une méthode pour s’initier à la voltige. La méthode ne se limite pas à un apprentissage, le pilote évolue à tout âge selon ses moyens, force est de constater que le vol devient plus ludique en améliorant les trajectoires. Il lui faudra d’abord acquérir et cultiver les bons réflexes puis respecter les bases d’une progression en quatre temps.

Voltige de pente (4/6)

Sur les faible dénivelés et avec peu de vent le jeu du vol thermique de relief est agréablement complété par des séances de voltige qui se méritent dans une plage de portance mouvante. Le pilote joue avec le cycle thermique de la pente pour prendre de l’altitude puis voltige près du relief dans le volume virtuel de “la boite” pendant les moments de bonne Vz. Ce vol très ludique à hauteur du seuil de pente, souvent pimenté par des descentes au trou, est confortable pour les cervicales ! 

Voltige de pente (3/6)

Le vol de pente permet au pilote de faire évoluer son planeur à proximité avec la possibilité de répéter inlassablement un programme. En inscrivant le planeur sur des trajectoires épurées dans un cadre grandiose le pilote centre devant lui des enchaînements calibrés de figures dessinées dans des proportions harmonieuses. Sa voltige devient alors une forme d’expression graphique sans avoir forcément recours à des figures extrêmes.

Voltige de pente (2/6)

Cet article présente différents planeurs utilisés en voltige côtière, d’une part des planeurs personnels et leurs évolutions, d’autre part deux modèles du commerce.