Géoportail : Une avancée pour l’information des aéromodélistes ?

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

geoportailFinesse Plus souhaite depuis sa création une meilleure information des aéromodélistes sur l’utilisation de l’espace aérien. Un grand pas vient d’être franchi, en effet le site de l’IGN Géoportail, vient de mettre en ligne la carte des restrictions pour les drones de loisir. Comme vous l’avez désormais compris, cela concerne aussi l’aéromodélisme.

Les informations sont basées sur la législation en vigueur suite aux arrêtés du 17 décembre 2015. Attention, les zones et restrictions temporaires ne sont pas affichées. Pour cela, il faut consulter les Notam.

En quelques clics il est désormais possible de connaitre la hauteur de vol autorisée…ou pas ! En effet les hauteurs de vol possibles sont indiquées selon une échelle de couleurs. Et ce n’est pas forcément parce qu’une zone est en rouge que toute activité aéromodéliste est y est totalement interdite. Par exemple, de nombreux terrains sont situés sur ou à proximité des aérodromes. Un protocole d’accord permet de partager l’espace pour la sécurité de toutes les activités. Il convient d’abord de se renseigner localement.

L’avantage de Géoportail est la possibilité de sélectionner le fond de carte le plus pertinent. Outre les cartes classiques de l’IGN,  l’utilisateur tirera le meilleur parti en superposant à la carte des restrictions pour les drones de loisirs aéronautique la carte aéronautique OACI. Ainsi les zones interdites, les CTR, les parcs naturels, les couloirs à très basse altitude prendront toute leur signification. De plus, c’est la seule façon de visualiser l’emplacement des terrains d’aéromodélismes, enfin ceux qui sont déclarés à la DGAC et qui sont matérialisés sur la carte OACI.

2016-12-21-20_43_26-new-notification

Nous vous invitons à consultez cet outil. En cas de doute, n’hésitez pas à nous faire parvenir un message avec les coordonnées géographiques du lieu*.

DF

*(Menu de droite, Outils, Afficher les coordonnées).

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles à lire

4 Le renversement // pente

Description / Réalisation Une prise de vitesse est nécessaire pour emmagasiner l’énergie nécessaire à la figure.      (1) Pallier d’entrée de figure parallèles au

3 Le tonneau // pente

Le tonneau est une rotation de 360° autour de l’axe de roulis à un rythme régulier sans marquer de temps d’arrêt. Cette figure élémentaire réalisée en vol horizontal parallèle au seuil de pente est cadrée de façon symétrique par rapport au pilote, le planeur commence la figure d’un coté, passe devant lui pendant sa phase dos et finit la figure de l’autre côté.

2 La boucle // pente

Dans un enchaînement de voltige de pente la boucle parallèle à la pente est une figure élémentaire cadrée devant le pilote et vent de travers . Pour garder la trajectoire le pilote compense la dérive de la masse d’air en décalant proportionnellement la trajectoire côté vent et le cercle parfait observé du seuil a une forme hélicoïdale par rapport au bloc d’air qui dérive.