Finesse Plus dans la Presse

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp

logo-dauphineAprès La Provence et le Bien Public, c’est au tour du Dauphiné Libéré de relater les inquiétudes de Finesse Plus sur les conséquences de l’application de la loi Drone. Dans cet article, Michel Clavier, membre fondateur de Finesse Plus et Directeur de MCM Modélisme, met en avant l’impact de cette loi au niveau de la filière industrielle aéromodéliste française ainsi que le rôle important de l’aéromodélisme de pleine nature dans l’économie estivale des régions de montagne. Alors que la France a connu en 2016 une baisse historique de sa fréquentation touristique, cette loi amène des dispositions contraignantes sans équivalent dans les autres pays européens qui vont faire perdre en attractivité nos belles pentes françaises. Ceci est extrêmement préoccupant, car si certains minimisent à dessein le rôle économique de l’aéromodélisme, la contribution du tourisme à l’économie française est incontestable.

Retrouvez l’article du Dauphiné Libéré.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles à lire

Le différentiel d’ailerons

Le réglage de différentiel est effectué en trois  manœuvres test dans une aérologie neutre et peu de vent, planeur correctement centré, trimé à la bonne vitesse et sans autre mixage impliquant la dérive ou la profondeur avec les ailerons. 

La spirale

La spirale est une suite de virages à 360° dont le rayon varie suivant les mouvemente horizontaux et verticaux de la masse d’air. Le but est de monter le plus vite possible, il faudra donc voler dans la partie la plus favorable du thermique et à vitesse de chute modérée. Dans le meilleur des cas la spirale est directement centrée dans le thermique, mais son noyau bouge et le planeur ne dessine jamais un cercle parfait tant il est rare de monter sans devoir la recentrer.

Le Huit Paresseux // pente

Le planeur dessine un huit (vu du ciel) en évoluant dans un bol + ou – évasé suivant un axe parallèle à la pente en enchaînant deux virages de plus de 180° face au vent . Il attaque et termine la figure au même niveau et la trajectoire toute en courbe se croise au centre de la figure et c’est seulement au fond du bol, croisement des trajectoires, que le planeur est à plat.

4 Le renversement // pente

Description / Réalisation Une prise de vitesse est nécessaire pour emmagasiner l’énergie nécessaire à la figure.      (1) Pallier d’entrée de figure parallèles au